1. Pour tous les avocats et tous les professionnels, ces formations sont admises pourvu qu'elles soient liées à l'exercice de vos activités professionneles.